X

NADIA BERGERON

Conseillère d’orientation et médiatrice familiale accréditée

NADIA BERGERON

Au sujet de Nadia Bergeron, c.o., médiatrice familiale accréditée

Pour en savoir plus sur Nadia Bergeron

LIENS UTILES

Consultez mes liens utiles

Pour en savoir plus sur mes liens utiles

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Prenez rendez-vous avec moi via ce court formulaire

Pour entrer en contact avec moi

La médiation familiale est un lieu où les parents peuvent exprimer librement leurs besoins et leurs points de vue afin de trouver ensemble leurs propres façons de faire quant à la réorganisation de leur vie sous un toit différent tout en continuant de jouer pleinement leur rôle parental.

Le processus de la médiation familiale permet de négocier une entente satisfaisante pour les deux parties concernant quatre éléments : la garde des enfants, les droits de visite et de sortie, les pensions alimentaires et le partage des biens. Les enfants sont au cœur des interventions. Ces services de médiation familiale s’adressent :

  • Aux couples avec enfants à charge en processus de séparation, divorce, rupture;
  • Aux couples avec enfants à charge demandant la révision d’un jugement ou d’une entente;
  • Aux parents qui ont déjà bénéficié de services de médiation familiale ou qui ont déjà obtenu un jugement.

Selon votre situation, jusqu’à 5 heures de services professionnels  peuvent être  assumés par le ministère de la Justice.

Les parents d’enfants à charge ne s’entendant pas sur les questions touchant leur séparation ont l’obligation légale d’assister à une séance d’information sur la médiation familiale avant d’être entendus par la Cour.

Comment se préparer pour la médiation

Pour se préparer à la médiation, les personnes vivant une séparation, un divorce, une dissolution de l’union, une rupture ou voulant revoir leurs ententes pour le bien des enfants peuvent :

  • Réfléchir à ses besoins et à ceux des enfants.
  • Dresser la liste des différentes possibilités de garde et des droits de visite.
  • Identifier les biens que vous avez en communs et en dresser la liste.
  • Réunir l’ensemble des documents qui peuvent être utiles ou être utiles au médiateur, par exemple, leurs rapports d’impôt, les différents contrats qui les lient, etc.
  • Écrire les sujets sur lesquels ils ne s’entendent pas et les raisons de ce désaccord.
  • Le médiateur fera une première rencontre d’évaluation.  Il transmettra les informations sur les droits et devoirs de chacun et parlera des aspects psycho-social d’une séparation.  Par la suite, les parents désireux entreprendre un processus de médiation familiale, le médiateur les accompagnera à dénouer les situations conflictuelles et favorisera les nouvelles ententes. Il vous donnera toute l’information dont vous avez besoin pour prendre les bonnes décisions. Le processus de médiation se déroule au rythme des deux parties.  Il se veut un lieu neutre et respectueux dans le but de trouver des solutions aux situations rencontrées.  Lorsque les parents auront fait des ententes représentant les choix de chacun, le médiateur mettra par écrit les ententes des parents, en remettant le Résumé des ententes.  Ce dernier n’ayant pas de valeur légale, les parents auront la possibilité par la suite de lui en donner une s’ils le désirent.

Pour arriver à un consensus, le médiateur doit:

  • S’assurer que les deux parties expriment équitablement leurs besoins et leurs désirs,
  • Établir un climat de respect et d’égalité durant les séances de médiation;
  • Aider les deux parties à considérer les besoins de leurs enfants.

Pour vous

Le 1er septembre 1997, une nouvelle loi concernant la médiation familiale est entrée en vigueur au Québec. Cette loi permet aux couples avec enfants – qu’il s’agisse de conjoints mariés, unis civilement ou de conjoints de fait – de recevoir les services d’un médiateur professionnel lors de la négociation et du règlement de leur demande de séparation, de dissolution de l’union civile, de divorce, de garde d’enfants, de pension alimentaire ou de révision d’un jugement existant. Les couples avec enfants ont droit à cinq heures de séances de médiation gratuites avec un médiateur familial et deux heures trente pour une révision.

Pour en savoir plus :
educaloi.qc.ca/capsules/la-gratuite-de-la-mediation

Aussi

Les services sont offerts de jour, de soir et les samedis sur demande.  Il est possible d’avoir rapidement une rencontre.  Les rencontres se déroulent dans une atmosphère calme, respectueuse, dans un mode de recherche de solution dans l’intérêt des enfants ou chacun exprime librement ses besoins et ses points de vue.  Et si vous avez des enfants à charge, jusqu’à 5 heures de service peuvent être offertes gratuitement. Contactez-moi.

LE SAVIEZ-VOUS?

Les statistiques démontrent qu’il y a plus de 82% des gens utilisant les services de la médiation familiale qui réussissent à s’entendre à l’amiable. Les parents gardent ainsi le contrôle de leurs ententes en évitant les procédures judiciaires. De façon générale, les relations demeurent plus conviviales entre les parents et les enfants en ressentent les bénéfices. À travers les années, les parents peuvent ajuster leurs ententes en fonction des situations rencontrées sans nécessairement passer par la Cour.